I miss Alice

Je manque Alice

I miss Alice,
je m’en câlisse
de ses adieux.

C’était le mys-
térieux abysse
à 20 000 lieues.

Ma sous-titreuse,
ma traductrice,
ma bouche-trou
tricheuse à Tetris.

I miss Alice,
je m’en câlisse,
ch’complètement dingue.

D’mon Artémis
d’Abitibi-j’Témis
camingue.

Entre ses cuisses,
ma langue novice
de linguiste n’était
qu’unilingue.

I miss Alice,
je m’en câlisse,
Ô ma province.

Mon ex-libris
lubriquement lisse,
lascivement lynx.

Reviens, Alice !
(Come back, Alice!)
Je t’en supplice !
(I beg you please!)

Je vise Alice,
in extremis
je manque Alice.

© Emmanuel Fritsch 2019 [première année de présentation au public]. Tous les droits d’auteur de ce texte sont réservés. Sauf autorisation, toute utilisation de celui-ci autre que la consultation individuelle et privée est interdite.


Photo : libre de droit (Pixabay.com)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :