Le gangster des mots

Le Jacky Imbert de la rime intello

Je suis un fait divers
Un gangster des mots
Le Jacky Imbert
De la rime intello

Braquage au dictionnaire
J’ai planqué le magot
Dans tes beaux yeux, Claire
Clairs comme de l’eau

Si l’espèce humaine te désespère
Que les chariots du CostCo
Crissent des éclairs
De fin de millénaire
C’est ballot

J’ai pris dans ma nasse
Des avions de chasse
Des Miss Météo
À la tombola de la vie
Des fois, j’tombe à l’eau

J’avais un revolver
Et un Borsalino
Pour me tirer d’affaire
Sans porter le chapeau

Je reviens de l’enfer
Criblé de pruneaux
J’ai la main au poker
Aux courses de chevaux

J’ai promis à ces hyènes
Le feu de la Géhenne
Les trompettes de Jéricho
Au fond de ma béhème
Je reste le même padrino

Ne commets par l’erreur
De me laisser pour mort
Finis le boulot
Sinon, je tromperai le sort
pour t’aimer encore jusqu’aux os

Je suis un fait divers
Un gangster des mots
Le Jacky Imbert
De la rime intello

Visage à découvert
Coeur en mille morceaux
J’ai un détonateur
À la place du cerveau

Trois, deux, un, zéro…

Si l’espèce humaine te désespère
Que les chariots du CostCo
Crissent des éclairs
De fin de millénaire
C’est ballot

J’ai pris dans ma nasse
Des avions de chasse
Des Miss Météo
À la tombola de la vie
Des fois, j’tombe à l’eau

© Emmanuel Fritsch 2019 [première année de présentation au public]. Tous les droits d’auteur de ce texte sont réservés. Sauf autorisation, toute utilisation de celui-ci autre que la consultation individuelle et privée est interdite.


Photo : autoportrait Photomaton, Marseille, France, automne 2003 © Emmanuel Fritsch

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :